Archives Fonge et Florule

Archives Fonge et Florule

Champignons des cônes


Photo Yvan Bernaer

Quelques champignons à lames s'offrent la fantaisie de pousser exclusivement sur des cônes de conifères. À cet effet, ils se placent tout naturellement dans le genre Strobilurus (du grec strobilos : pomme de pin, et oura : queue)... sauf notre champignon qui répond au nom de Baeospora myosura (Fries : Fries) Singer – eu égard à l'amyloïdité1 de ses minuscules spores (du grec baios : petit). Remarquons au passage que son nom d'espèce signifie queue de souris, et qu'à n'en point douter tous les cônes affublés d'un champignon (d'une petite queue) se métamorphosèrent en petits rongeurs aux yeux des mycologues.

Ces singuliers champignons se comptent sur les doigts d'une main2. Le nôtre montre un chapeau brunâtre pâlissant à la marge, des lames très serrées et un pied semé d'une pruine blanchâtre sur fond brun ocre ; sa chair est douce. Il nous offre la surprise de sa découverte en ce mois de janvier, dans le bois de pins blotti entre la voie ferrée Paris-Toulouse et l'Étang Duris à Luant.


(16 janvier 2013)



1   Des spores sont dites amyloïdes quand elles se colorent en bleu sombre en présence d'un réactif iodé.

2   Il faut aussi mentionner la Mycène des cônes de pins (Mycena seynii), dotée de teintes rosâtres, violacées, pourprées, et qui pousse parfois aussi sur le bois mort.




18/01/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres