Archives Fonge et Florule

Archives Fonge et Florule

Cortinarius venetus


Photo Yvan Bernaer



Corinarius venetus1 est un cortinaire fort mal nommé : là où il devrait nous irradier de teintes azurées, il s'obstine à ne luire que d'un jaune ou brun verdâtre squamulé de noirâtre.

Le docteur Henry, malheureux de cette aberration chromatique de Fries, tenta tant bien que mal de rétablir l'équilibre en s'accrochant à une interprétation de Bataille : venetus ; vert clair... peut-être comme le reflet d'un lac de Vénétie ?

Cortinarius venetus (Fries : Fries) Fries participe des Leprocybe (du grec lepros : lépreux, écailleux), à savoir de cortinaires à chapeau sec, squamuleux, fibrilleux, feutré ou lisse, de couleur jaune, orange, rousse, olive, brune, et presque tous toxiques.

De par l'appartenance à ce groupe aux spores subglobuleuses, il se démarque d'emblée des Dermocybe (à spores ellipsoïdes) auxquels il pourrait ressembler, tels Cortinarius olivaceofuscus et autres Cinnamomei.

La distinction entre Cortinatius venetus2 et Cortinarius melanotus est délicate, tous deux venant en général sous conifères3 en sol calcaire. Là où le premier présente un voile jaune olive, ténu et fugace dans la jeunesse, dégage une odeur raphanoïde, le second montre un voile brun olive plus fourni et plus stable, qui reste sous forme de guirlandes sur le pied, et exhale un arôme de persil ; par ailleurs, le chapeau de ce dernier, jeune, est semé de squamules sombres, en principe plus contrastées que chez Cortinarius venetus.

Le cortinaire de la photo croît en solitaire, sous un hêtre, en sol calcaire, dans les bois de Gireugne, sur la commune de Saint-Maur.


(31 octobre 2013)

1  Venetus : bleu azuré

Les caractères microscopiques entre ces deux espèces sont quasiment identiques.

Chez Cortinarius venetus, mentionnons les spores subglobuleuses (6,5-8 x 5-6,5 microns), finement verruqueuses, et les cellules stériles marginales nombreuses.

3  Cortinarius venetus est signalé sous divers conifères et sous hêtres, Cortinarius melanotus surtout sous les sapins.




02/11/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres