Archives Fonge et Florule

Archives Fonge et Florule

L'Amadouvier... pour arrêter le sang

L'Amadouvier... pour arrêter le sang

Photo Yvan Bernaer

 

La Châtre eut son heure de gloire sous le règne de Louis XV, en la personne de Silvain Brossard (1717-1773), chirurgien qui découvrit les vertus de l'Amadouvier pour juguler les hémorragies.
À cette époque, on ne connaissait que quatre méthodes pour arrêter le sang : la compression, l'application topique d'astringents, la cautérisation au fer rouge et la ligature des vaisseaux – la seule vraiment efficace, mais inapplicable par exemple lors des "hémorragies en nappe".

C'est en 1750 que Silvain Brossard se rendit à l'Académie Royale de Chirurgie de Paris, afin de prouver l'efficacité de son traitement : l'amadou préparé à partir de la chair de Fomes fomentarius (Linné : Fries) Fries. La partie à utiliser se trouvait au coeur de la masse fongueuse dont il fallait retirer la zone superficielle trop ligneuse. Il était nécessaire, ensuite, de battre la matière au marteau pour l'assouplir et c'est ainsi que le remède était prêt à être appliqué sur la plaie cruenteuse.

C'est au docteur Jean-Jacques Meunier que nous devons toutes ces informations à travers un passionnant article intitulé "Sous le ciel de La Châtre, une petite étoile bien oubliée" publié dans la Revue de l'Académie du Centre de 1964 et où il concluait de la manière suivante : Nous ne pouvons que nous incliner devant la mémoire de Silvain Brossard, bienfaiteur éphémère, mais bienfaiteur indiscutable de l'humanité...

il est à regretter que les générations qui lui ont succédé n'aient pas su conserver son souvenir qu'une simple rue, dans sa ville natale, aurait si facilement perpétué.

À bon entendeur !...




04/04/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres