Archives Fonge et Florule

Archives Fonge et Florule

L'Anthurus d'Archer


Photo Richard Bernaer

Étoile de mer par ses bras étalés en rayons, champignon-fleur au coloris éclatant, corail rouge rejeté vivant par la mer, seiche ou calmar armé de tentacules onduleux, les comparaisons abondent et expriment toute l'étrangeté de l'Anthurus, espèce exotique désormais bien adaptée à nos climats et en voie d'expansion continue. Elle est de celle qu'on récolte une fois et qu'on oublie jamais. (André Marchand)

L'Anthurus d'Archer : Clathrus archeri (Berkeley) Dring, est un Gastéromycète à gléba mucilagineuse – à l'instar du Phalle impudique ou du Satyre des chiens ; il participe de ces champignons très évolués dont le transport des spores se pratique via les mouches... par la puanteur alléchées.

Il se propagea en France à partir de deux foyers, à la faveur de laines importées d'Australie : l'un dans les Vosges (le plus ancien, en 1920), l'autre dans le Sud-Ouest.

Notre champignon doit son premier nom générique : Anthurus (du grec anthos : fleur, et oura : queue) à son incroyable aspect de fleur rouge posée dans les bois, munie à sa base d'un cordon mycélien lilacin... en forme de petite queue. Il est maintenant rattaché au genre Clathrus (du grec kleithron : grillage), dont l'unique et illustre représentant français (beaucoup plus rare) est le Clathre rouge, joliment appelé Lanterne vénitienne. Tous deux s'épanouissent en ce moment dans la région d'Éguzon, le premier dans une pessière, le second dans une hêtraie.


(28 novembre 2013)




29/11/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres