Archives Fonge et Florule

Archives Fonge et Florule

L'églantier

De la perle au chien

 

Photo Yvan Bernaer

Belles journées ensoleillées d'arrière-saison...
Le soleil nous offre ses douceurs dorées, porte à incandescence les feuillages, mûrit et embrase les baies : saignées sylvestres de l'alisier torminal, brasiers bocagers des feuilles de ronce, de vigne vierge, de fusain, de prunellier, de salicaire... neige rouge sombre de l'aubépine, éclat vermillon des grosses perles ovales du tamier, et de l'églantier dont les hautes courbes épineuses sont harnachées çà et là des pompons pourpres du bédégar.
De ces foyers automnaux de rouges, monte une « rêverie du feu », à l'approche de l'hiver.
Le fruit de l'églantier (Rosa canina Linné)... porte le nom magnifique de « cynorrhodon » (du grec kunos : chien, rhodon : rose – cette plante ayant été utilisée jadis contre la rage).
Le mot « cynique » a la même racine... suivons-en les étonnants méandres :
à l'origine, « relatif au chien » ... à son drôle de « sourire sardonique », dû à ses muscles faciaux spécifiques. Aspect singulier dont s'appropriera plus tard la médecine pour qualifier les « mouvements convulsifs des joues et des lèvres », sous le terme de « spasme cynique » . Cynique sera également attribué à une doctrine philosophique, « mordante et sans pudeur... comme un chien » ... d'où dérivera le sens actuel « d'effronté et sans principe » .
Du cynisme au cynorrhodon... ah ces mots à valeur antinomique ! ... cabotinage de notre âme...

Chronique du 23 octobre 2008



26/10/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres