Archives Fonge et Florule

Archives Fonge et Florule

L'orchidée négligée

L'orchidée négligée

 

Photo Yvan Bernaer

 

Négligée...  elle ?

Voyez comme elle est fraîche et pimpante, comme ses grands cils papillotent sur sa lèvre pulpeuse, poudrée de riz rosâtre et pointillée de purpurin !

C'est que le mot « négligé » – traduction de l'épithète spécifique de son nom latin : Dactylorhiza praetermissa subsp. praetermissa (Druce) Soo – ne s'applique pas à elle, mais aux botanistes inattentifs... qui ont négligé sa détermination précise et l'ont confondue avec d'autres orchidées. Leur négligence s'est, en quelque sorte, camouflée derrière l'ambiguïté langagière... comme quoi, parfois, il vaut mieux se fier à l'apparence physique qu'à celle des mots !

L'orchis négligé – cette rare orchidée des milieux humides alcalins – appartient au genre complexe Dactylorhiza, dont les tubercules sont palmés tels des doigts, et qui gratifie de sept espèces le département de l'Indre, au rang desquelles l'endémique et emblématique orchis de la Brenne.

S'orienter dans le labyrinthe « Dactylorhiza » requiert, entre autres, l'appréhension attentive de la couleur des fleurs : jaunes, rose violacé pâle ou vif, purpurines... , la forme et l'ornementation du labelle, la tenue, la dimension et la ponctuation éventuelle des feuilles, etc.

Notre orchidée nous offre des feuilles non maculées, une inflorescence assez dense, un labelle plus large que long, imperceptiblement lobé et copieusement pointillé.
Elle fait la belle à l'Etang de Fontpart (Bouesse)... chante à gorge silencieuse avec les graminées, les carex et les joncs.

 

Chronique NR du 26 juin 2008

 



28/06/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres