Archives Fonge et Florule

Archives Fonge et Florule

La Canche flexueuse


Photo Richard Bernaer



La canche flexueuse, herbe folle d'angora rose, argentée-moirée sur les dos de la terre, des roches, des bruyères, de la Petite oseille de braise, penche, frétille, ondoie.

Canche, mot souple, flexible, errant à la lisière de ganne : graminée des bois, et du normand ganche : herbe sèche des forêts. Flexueuse... mot qui ondule, sinue, serpente. Canche flexueuse : mariage de génie.

Elle possède toutes les vertus d'une graminée légère, faite pour frémir aux caresses du vent à l'apogée de son anthèse : tige flexible, genouillée-ascendante ou dressée-courbée, panicule très lâche, tissée de longs rameaux flexueux, inégaux et réunis par deux ou trois, petits épillets épars, ornés d'une arête coudée-saillante, balançant à l'extrémité de longs et fins pédoncules. Tout est conçu chez elle pour balancer, osciller, frémir et flotter à l'imperceptible souffle de l'air. Et pour soutenir cette grâce des nuées, à ses pieds, des touffes de feuilles sétacées et capillaires en coussinets vert luisant !

La Canche flexueuse : Deschampsia flexuosa (Linné) Trinius, est une Poacée des landes acides. Il faut la voir se panacher à la rose Bruyère cendrée ou à la parme Callune, et créer des mosaïques florales d'une suprême harmonie, affines à celles des champs de lavande de Provence quand ils se moutonnent d'une exotique graminée argentée-soyeuse : Dichanthium saccharoides.

La Canche flexueuse de la chronique fait la belle sur le Rocher de la Fileuse, devant les ruines de Crozant.


(10 juillet 2014)




27/07/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres