Archives Fonge et Florule

Archives Fonge et Florule

La Pholiote changeante

Pholiote changeante (3) blog.jpg

Photo Yvan Bernaer

 

 

 

 

Voila bien un champignon versatile... qui porte son nom à merveille.

D'abord parce qu'il se montre très hygrophane : de brun datte, brun roux ou jaune fauve saturé qu'il est à l'état imbu, il sèche en cocarde en arborant des plages concentriques blondes. Ensuite parce que de Pholiote et Drosophile qu'il fut, il devint Kuehneromyces : champignon dédié au grand mycologue lyonnais Robert Kühner (1903 -1996), coauteur avec Henri Romagnesi de la fameuse Flore Analytique des Champignons Supérieurs (1953) – bible de tous les mycologues français pendant plusieurs décennies. Enfin, parce que ressemblant énormément à la mortelle Galère marginée, il lui suffirait de pactiser avec elle – en de faciles travestissements et dédoublements de personnalité – pour de comestible qu'il est il se montrât soudain et sournoisement vénéneux.

Jeune et fraîche, la Pholiote changeante : Kuehneromyces mutabilis (Scopoli : Fries) Singer & Smith dévoile son identité par la beauté de sa jambe, somptueusement ornée d'une armille sertie de mèches brunes récurvées et couronnée d'un anneau membraneux au sommet.

La Pholiote changeante est cultivée au Japon, en Allemagne, en Italie, en Hongrie... Sortant ainsi de culture, on peut la déguster sans danger. En revanche à l'état sauvage, comme c'est le cas en Berry où elle pousse en touffes sur le bois pourri de feuillus et de conifères, sa redoutable ressemblance avec la Galère marginée (surtout avec l'âge) incite à ne pas la consommer. Preuve à l'appui : même les mycologues avertis hésitent parfois entre ces deux espèces*.

 

(20 novembre 2014)

 

*   Rappelons le grand danger de confusion qui règne entre ces deux espèces et leurs principales différences :

Galère marginée : mortelle, pousse en solitaire ou en colonies, odeur et saveur farineuses, pas d'armille (voile en bracelets étagés qui remontent de la base du pied vers l'anneau), spores verruqueuses.
Pholiote changeante : comestible, pousse en touffes, odeur et saveur non farineuses, présence d'une armille, spores lisses.

 



22/11/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres