Archives Fonge et Florule

Archives Fonge et Florule

La Ramaline fastigiée

La Ramaline fastigiée

Photo Yvan Bernaer

 

La Ramaline fastigiée est un lichen dont les rameaux et trompettes s'élèvent, se dressent (du latin fastigium : faîte). Fastigié est phonétiquement proche de fasciculé : réuni en faisceau (fascis), et aussi de fascié (de fascia : bande) – dont  l'acception botanique nous conduit vers des tératologies de l'aplatissement, de l'élargissement, de la difformité et de la profusion des appendices.

Dans le domaine des sonorités voisines, n'oublions pas fustiger (de fustigare : frapper à coups de bâton, issu lui-même de fustis : bâton, et qui donna le mot fût – manière de refermer la boucle en revenant au faîte de notre lichen : Ramalina fastigiata1 (Persoon) Acharius ; son thalle fruticuleux (en arbrisseau), très ramifié, vert pâle à gris verdâtre sur les deux faces, est doté d'apothécies nombreuses et généralement situées sur un même plan.

Il participe des trois Ramalina2 en « f » : fraxinea, farinacea, fastigiata, qui colonisent ensemble, souvent, les hautes branches des frênes et des peupliers.

Chronique Echo du Berry du 27 janvier 2011



1    À l'état jeune, la Ramaline fastigiée pourrait, à la rigueur, être confondue avec le Lichen du prunellier, dépourvu d'apothécies, à lanières souples et bicolores (voir L'Écho du Berry du 19 février 2009).

2    Voir la chronique sur la Ramaline du frêne, in L'Écho du Berry du 25 mars 2010.



02/02/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres