Archives Fonge et Florule

Archives Fonge et Florule

Le Brome stérile

Le Brome stérile

Photo Yvan Bernaer

 

La stérilité est au Brome stérile ce que la nuisance est aux mauvaises herbes : elle est purement anthropocentrique. Hubert Reeves nous le dit :

Les mots espèce nuisible et mauvaise herbe ne réfléchissent que notre égocentrisme, notre ignorance et notre étroitesse d'esprit. Les animaux considérés comme nuisibles ne le sont que pour nous et les herbes mauvaises ne sont mauvaises que pour nous. Ajoutons que face aux extinctions multipliées d'espèces dont nous sommes aujourd'hui responsables, nous mériterions vraiment le qualificatif d'espèce hautement nuisible à l'harmonie et à la préservation de la biodiversité.

Ainsi, le Brome stérile n'est-il stérile pour nous que dans la mesure où les herbivores que nous élevons dédaignent ses feuilles scabres et ses épillets longuement aristés. Mais réfléchissons autrement : lorsque nous roulons dans une campagne céréalière, ne sommes-nous happés par les longs serpentins lie-de-vin, profus et débordants, qui ourlent les cultures... et quand nous déambulons dans quelque ville ou village, ne sommes-nous ravis d'être surpris, au détour d'une rue ou d'une placette, par les toisons violâtres et légères qui oscillent au vent ? Le Brome stérile est dispensateur de beauté ! Et pour cette simple raison, il est hautement utile... indispensable !

Le Brome stérile : Bromus sterilis Linné, affectionne les lieux azotés et piétinés. Il a de beaux jours devant lui... de belles fécondités en perspective...




23/06/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres