Archives Fonge et Florule

Archives Fonge et Florule

Le Carex précoce


Photo Yvan Bernaer


Francis Hallé, botaniste bien connu, spécialiste des arbres tropicaux, est aussi le concepteur de la notion d'architecture végétale.

Partant de l'idée que le climat équatorial favorise le développement aérien des plantes, des arbres en l'occurrence, il incline à penser que, sous nos climats tempérés, de nombreuses espèces végétales prennent au contraire la forme d'herbes vivaces, qui se retirent dans le sol ou au ras du sol une bonne partie de l'année. L'originalité de ce point de vue réside aussi dans le parallèle qui s'opère entre les structures aériennes et souterraines.

La botaniste Maryse Tort, sous l'impulsion de Francis Hallé, se lança elle-même dans l'étude des architectures de l'appareil végétatif des plantes herbacées, notamment chez les carex1 ou laîches.
Les carex présentent des tiges souterraines, courtes et vites redressées, ou bien longues et horizontales (stolons), semées de rosettes de feuilles au ras du sol, surmontées elles-mêmes de tiges florifères feuillées. Selon la prédominance de tel ou tel caractère et les diverses manières de ramifications, l'architecture des carex s'organise selon trois schémas, comparables à trois modèles d'arbres tropicaux.

Notre Carex précoce : Carex præcox2 Schreber, est constitué de stolons très ramifiés, jalonnés de rosettes elles-mêmes ramifiées, et de tiges florifères composées, le tout s'étalant en nappe, c'est-à-dire recouvrant le sol d'une manière plane et homogène (modèle de Tomlison).

La brindille fleurie de la photo émerge, telle une sentinelle, de cette nappe végétale posée sur les sables de bord de Loire, le long de la piste cyclable, entre La Charité-sur-Loire et Sancerre.


(24 avril 2014)

1   In Carex d'Auvergne, Robert Portal & Maryse Tort, éditions Digitalis, 2013

2   Carex præcox, de la section Vignea, se caractérise par son aspect grêle, ses stolons souterrains longs et fins, ses feuilles courtes et filiformes, ses épis roux et courts, ses fleurs mâles à la base des épis, son utricule à long bec s'ouvrant sur deux stigmates.




27/04/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres