Archives Fonge et Florule

Archives Fonge et Florule

Le Polypode intermédiaire


Photo Richard Bernaer

Les polypodes sont des fougères aux multiples pieds (du grec polus : nombreux, et podion : pied) : les bases des anciennes frondes restent en relief sur le rhizome... tels de petits pieds.

Ledit rhizome se développe horizontalement, rampe longuement et se ramifie – ce qui permet une rapide colonisation du milieu ; il porte des frondes espacées les unes des autres, une fois divisées, et dont la face inférieure est semée de sores1 arrondis et orangés, dépourvus d'indusie2 , et disposés en rangées de part et d'autre de la nervure principale.

Trois espèces de polypodes croissent en France (et en Europe) : Polypodium cambricum, non signalé en Berry, Polypodium vulgare, très commun, et notre Polypode intermédiaire : Polypodium interjectum Shivas, en situation d'épiphyte3 sur un tronc de bouleau autour de l'Étang de Bellebouche.

Examinons les principales différences entre Polypodium vulgare et Polypodium interjectum : là où le premier présente des sporanges à anneau mécanique bien différencié, brun sombre, constitué de plus de dix cellules, le second montre des sporanges plus grands, à anneau mécanique peu différencié, concolore, à moins de dix cellules, ainsi que des spores plus grandes (75µm pour Polypodium interjectum, 55µm pour Polypodium vulgare).

Si ces deux fougères peuvent se rencontrer dans les mêmes milieux, le Polypode intermédiaire affiche cependant une tendance plus héliophile et thermophile, recherchant le soleil et la chaleur.


(30 janvier 2014)


1   Sore : groupement de sporanges – qui sont eux-mêmes des sacs à spores.

2   Indusie : fine membrane recouvrant les sores dans certains genres.

3   Épiphyte : plante se développant sur une autre sans la parasiter.




12/02/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres