Archives Fonge et Florule

Archives Fonge et Florule

Le quatrième âge des fleurs

Le quatrième âge des fleurs

 

Photo 1

Les fleurs naissent, s'épanouissent, font graines et se dessèchent sur place.
Cette dernière période de leur vie (la mort pour les annuelles), passe souvent inaperçue – tant  il est entendu que les fleurs sont de prime jeunesse, de gaies et éclatantes couleurs.
Pourtant... que de perceptions rares, de paysages racés, en ce quatrième âge des fleurs ! Des noirs, des beiges et des bruns à l'encre de Chine... des silhouettes tranchantes comme des lignes d'épure :

bouillon-blanc1 – grand cierge tortueux, carbonisé dans le crépuscule... hauts Rumex brun sombre, hachurant les friches... cirses et chardons, emmaillotés dans leur coton... chardons Marie 2, « barbelés », en transe dans le couchant... héraldique épineuse stramoine3... cardères4 nutantes, auréolées d'arachnéennes toiles...
Fulgurantes griffures, déchirures du paysage... et peut-être – plus troublant pour les êtres imaginants  que nous sommes : momification des plantes. Que ne sommes-nous conscients de cette manne de la nature, chaque été, chaque automne, chaque hiver... de ces pleins champs de momies5, à  portée de nos yeux, de nos songes... de nos rêves ?

 

Photo 2

Notes :
1 – Verbascum thapsus Linné (photo n°1).
2 – Silybum marianum (Linné) Gaertner (photo n°2).
3 – Datura stramonium Linné (photo n°3).
4 – Dipsacus fillonum Linné (photo n°4).
5 – Le terme de « momie » est employé aussi à propos des araignées, dont la digestion est externe : elles injectent leur salive dissolvante, la réabsorbent et rejettent l'enveloppe de leur proie : leur momie.

 

Photo 3


Photo 4

Chronique du 16 octobre



18/10/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres